Actualités

News Novembre 2018

DIWALI, la fête des lumières

Tiré du sanskrit « dipa avali », « rangée de lampes ». Diwali est une importante fête indienne. On s’offre des cadeaux, on allume des lampes à huile en terre cuite appelé divyas, des guirlandes électriques et on fait éclater des pétards.

Dans le nord de l’Inde c’est le nouvel an hindou, fêté le jour de la nouvelle lune de novembre, appelée « lune noire » car elle est invisible. En Inde du sud, Diwali ne coïncide pas avec le début de la nouvelle année car un autre calendrier est utilisé. C’est aussi le début de la nouvelle année financière où les entreprises font le bilan de l’année qui se termine et les budgets de celle qui commence.

Ce festival célèbre également la légende du retour du prince Rama à son royaume et le chemin de lampes que lui ont fait les habitants pour éclairer sa venue. C’est la victoire du bien sur le mal, la puissance qu’a la lumière sur les ténèbres puisque Rama a vaincu le démon Ravana.

Lakshmi, la déesse de la richesse est aussi honorée et les divyas sont allumées pour l’aider à trouver son chemin vers les maisons. C’est un temps pour le grand « nettoyage de printemps » de la maison et des commerces, les réparations, la nouvelle peinture pour que ces lieux soient accueillants. Les hindous laissent les portes ouvertes afin que Lakshmi puisse y rentrer, elle n’aime pas l’obscurité, c’est la déesse de la joie. Partout des « rangoli » ( comme ceux que vous voyez en haut de chaque newsletter) sont dessinés.

La fête de Diwali se manifeste par l’explosion de milliers de pétards et c’est un vrai problème pour le bruit et la fumée : l’Inde est recouverte d’un énorme nuage qui s’ajoute à la pollution déjà existante : la quantité de PM2.5 grimpe par endroits à plus de 1.000 microgrammes/m3, alors que la norme de l’OMS est de 60. Depuis sa nomination mr Modi a appelé les Indiens à limiter l’usage des pétards mais les traditions ont la dent dure et il faudra encore du temps pour changer les traditions même si de plus en plus d’Indiens deviennent écologistes.

Voici deux vidéos pour compléter ce texte et en pièces jointes, les enfants de JImyLibrary.

 ->Video à Jaitpura

->Video Youtube

->Video Article Pollution

*******************

News d’Octobre 2018

Bonjour, Namasté,

Efforts et persévérance ont abouti :

Tapan, un orphelin vivant au centre de Ramnagar et très brillant scolairement, a enfin été, (sur notre longue et ferme détermination) envoyé vivre à Bangalore, dans une école d’ingénieur en informatique.

Pooja (à droite sur la photo) était enfermée au centre de Jaitpura parce qu’elle avait une relation avait un jeune de caste élevée, a été transférée dans une école de tourisme également à Bangalore.

Ces deux jeunes sont enfin libres et leurs frais sont payés par le gouvernement jusqu’à la fin de leurs études. Nous avons des contacts fréquents avec eux et pouvons vous dire qu’ils sont très heureux. Nous irons les voir en février.

Suite à un problème informatique, il est possible que certains d’entre vous n’aient pas reçu les bilans «financier et moral» ainsi que la newsletter d’octobre. Pouvez-vous nous écrire si vous êtes dans ce cas, merci.

Bien cordialement.

Jean-Yves, Sylvia Bertoncello

*******************

La Newsletter d’Octobre 2018

Bonjour, Namasté,

Bonjour, namaste,

après les mois caniculaires et la mousson, les Indiens (et nous aussi !) apprécient les températures de l’automne.

Nous avons trouvé les quatre garçons bien changés, tous grandis, de gentils ados qui ont progressé scolairement. Suny devrait quitter l’IID en janvier pour travailler puisqu’il aura 18 ans ; Rahul Gulla sourit fréquemment et aide en tout ; Ratan a pris confiance en lui et s’exprime bien grâce à l’appareil dentaire ; Munna à Ramnagar n’a plus fait de crises d’épilepsie depuis 10 mois.

Nous sommes très satisfaits du travail effectué par Rahul durant notre absence, que ce soit auprès des garçons ou à Jaitpura, en soutien de Bébi l’éducatrice ou à l’école de Chauki ainsi qu’au centre de Ramnagar. Il a moins dépensé que ce que nous avions prévu, un budget pourtant très serré.

Il nous faut poursuivre les actions entreprises et pour cela nous avons besoin cette année encore de votre soutien financier. Vous êtes nombreux à ne pas avoir renouvelé votre adhésion mais nous savons qu’il ne s’agit que d’un oubli, même une petite somme est utile !

Avec nos remerciements et nos amitiés.

Jean-Yves, Sylvia Bertoncello

Un peu de lecture : UnOeilSurLinde

->Newsletter

->Jaitpura

->Ramnagar

->Chauki

->Les garçons

->IID

*******************

News Septembre 2018

Bonjour, namasté,

Nous espérons que vos vacances ont été agréables et que la rentrée se passe bien. Les nouvelles de Bénarès sont bonnes, comme vous pourrez le constater dans la newsletter d’octobre.

Nous voulons poursuivre nos actions pour les enfants, les écoles, Ramnagar et Jaitpura et avons donc besoin cette année encore, de votre adhésion. 
Ils vous remercient d’avance pour votre générosité.

Bien cordialement,
Sylvia Bertoncello

 
-> Vidéo Cusinier

-> Video Maths

*******************

La Newsletter de Juin 2018

Bonjour, namaste,

une newsletter un peu spéciale : nous avons été invités ainsi que les garçons et Rahul à passer quinze jours de vacances dans un ashram à Haridwar, ville très sainte du nord de l’Inde. Nous avons été plongés dans la spiritualité indienne et avons eu envie de vous faire partager cette culture dans ces pages.

Bonne lecture.

Bien cordialement.

JYves, Sylvia

 
-> Newsletter

->Uttarakhand

->Ashram

->Indianité

->Les vacances

*******************

La Newsletter de Mars 2018

Bonjour, namasté,

le temps a passé très vite depuis les dernières nouvelles. Ici l’hiver se termine et on espère que cela va être le cas en France.

Du fait de la visite du Président français, il y a des routes neuves à Bénarès mais les vendeurs, les habitants des rues et les mendiants étaient mécontents d’être chassés de leurs ‘chez eux’ pendant quatre jours. Les Indiens qui sont très ‘people’ ont trouvé le Président charmant et sa madame bien âgée !

Le texte que Monique vous avait adressé dans la newsletter de décembre a été utile puisqu’un grand nombre d’entre vous la remercient de leur avoir fait penser à leur ré-adhésion qu’ils avaient simplement omis de faire. Nous avons complété des bibliothèques d’écoles : il y a de plus en plus de livres intéressants pour enfants.

Très bonne nouvelle : l’école de Samne ghât a un sponsor, une grande compagnie indienne et n’a donc plus besoin de l’aide de «JL» pour leurs achats de livres scolaires ni de leur bibliothèque.

Anne, professeur de cirque avait travaillé au centre de Ramnagar et y est retournée pour le plus grand plaisir des jeunes. Elle est également intervenue à l’Integrated Center avec les handicapés.

L’association lotoise «Troc’Lot » a envoyé un énorme colis de pulls. Merci pour cette initiative très utile.

Vous êtes nombreux à nous demander de quels types de jeux éducatifs les enfants ont besoin. En pièce jointe vous pourrez en voir quelques exemples.

Amicalement et en espérant que le printemps va vite arriver chez vous.

Jean-Yves, Sylvia

 
-> Newsletter

->Théâtre

->IID

->Jaitpura

->Ecole de Chauki

->Atelier de Cirque

->Les Garçons

->Jeux éducatifs

*******************

Bonne Année 2018

Toute l’équipe de « JimyLibrary » vous adresse ses meilleurs voeux pour la nouvelle année :

      

Très bonne santé et bonheur.

 

Actualités Archives 2014

Les Newsletters  : Mai Avril Juillet Juin Octobre Septembre Décembre Novembre

Actualités Archives 2015

Les Newsletters : Janvier Mai Juin Aout-AG Novembre

Actualités Archives 2016

Décembre 2016 Bonjour, namasté, Ce mois-ci, l’association « JimyLibrary » a dix ans. Nous aurions pu vous envoyer un bilan de ce qui a été fait grâce à votre générosité mais vous avez déjà les newsletters et le site. En cette période de fêtes, nous avions envie de vous faire un cadeau et avons choisi …

Actualités Archives 2017

La Newsletter de Décembre 2017 Bonjour, Namasté, L’hiver est installé en France et il arrive ici aussi mais les températures sont encore clémentes. Toujours beaucoup à vous raconter avec des nouvelles des enfants de Jaitpura, ceux du centre de Ramnagar où nous nous impliquons de nouveau. Et pour nos protégés, des progrès scolaires notables, des spectacles, …